dimanche 12 décembre 2010

Cléopâtre Athanassiou Popesco...

Vendredi soir, j'ai eu la chance de pouvoir assister à une conférence de Mme Athanassiou Popesco, sur "l'apprentissage des limites: des règles pour grandir"!Mme Athanassoui Popesco est une analyste d 'enfants et
d'adultes.Elle a effectué une formation sur l'observation de bébé auprès d'Esther Bick...A aussi travaillé avec des proches de W.R.Bion
photo de Nicoletta Ceccoli
Une conférence très enrichissante...en voici un petit résumé!!
         
     L'enfant se construit à partir des limites que lui imposent ses parents puis ses éducateurs.Mais il ne suffit pas que ces limites, qui vont constituer sur le plan psychique, l'équivalent de sa colonne vertébrale sur le plan physique, lui soient imposées du dehors, encore faut-il qu'il les intègre en lui même afin qu'elles forment les bases de ses règles de vie. Ainsi ces règles feront de lui un être responsable plutôt qu'un être qui rejette la faute sur les autres.

Ces limites et ces règles revêtent d'abord un caractère physique : si l'enfant ne les respecte pas, il se fera mal.Ainsi apprendra t-il que ces règles ne sont pas seulement faites pour le contraindre mais aussi pour le protéger.

Peu à peu ces limites à caractère physique revêteront un caractère psychique et les limites seront des interdits.La rétorsion attendue, la culpabilité d'avoir mal fait placeront l'ensemble de ces limites sur le plan psychique. L'enfant commencera alors à se socialiser et à accepter avec le respect des autres les règles de la vie en société.

Pour que les adultes soient capables d'imposer ces limites à leurs enfants, encore faut-il qu'ils les aient intrègrées suffisamment afin de ne pas se laisser déborder par la toute-puissance de l'enfant qu'ils ont été autrefois, et qui se tient encore au fond d'eux-mêmes à présent. Cet enfant dans l'adulte est celui qui empêche ce dernier d'excercer librement son autorité et de guider l'enfant qu'il a dans la réalité. Au lieu de cela il se laisse dominer par lui, et la loi de l'enfant tout puissant remplace, dans de telles situations, la loi des adultes, et l'apprentissage de la frustration au profit du développement de la personnalité, laisse place à l'intolérance à la frustration au profit de la seule loi de la satisfaction immédiate.
Cette loi nous éloigne des lois humaines et nous entraîne vers la seule loi de la jungle...

A la sortie de cette conférence...je me suis dit qu'il y avait dans "ma façon d'éduquer" des petites choses à "revoir"!!
Tellement peur qu'ils ne "m'aiment plus" mes petits moineaux!!

4 commentaires:

Christelle a dit…

Tu sais , on a un instinct de maman et on écoute son coeur avant de suivre de grands débats .Il n'y a pas de règles pour étre des parents parfaits , juste étre là pour ses enfants , leur montrer qu'on les aime et leur offrir écoute et tendresse à volonté !
Merci de ta visite dans mes pages : belle occasion pour moi de découvrir les tiennes !

julie a dit…

bien d'accord avec tout ça (je suis Educatrice en crèche), et ils nous apprennent beaucoup de choses sur nous, ces loulous là ;-))

milagreen a dit…

je crois qu'en effet, qu'il faut laisser l'enfant faire sa place progressivement dans la société tout en le guidant mais en restant vigilant et attentif... son épanouissement passe par le dialogue, l'écoute, l'amour qu'on lui porte mais aussi avec des règles de savoir-vivre ensemble... Pas si simple, finalement de toujours trouver un équilibre dans tout çà !!!

sucre-de-nain a dit…

C'est un grand discours que celui des enfants il y aurait tant à dire..j'avais commencer à lire Dolto quand mes filles étaient petites et puis j'ai fermé les livres..j'ai passé mon temps à les aimer, les écouter, leur donner des règles... auxquelles je crois ..aujourd'hui hui elles sont grandes et je ne les trouve pas si mal...
des bisous
nadine